Logo Centrale paris
Logo Devenir Centralien - Construisez un avenir à la mesure de vos envies

Digital Tech Year

Objectif

L’objectif de la Digital Tech Year est de proposer aux élèves les plus motivés par les technologies de l’information une expérience avancée au contact d’entreprises, centrée sur l'innovation et en rapports aux exigences scientifiques et managériales du cursus de CentraleSupélec.

La Digital Tech Year est une initiative de la Chaire d'Innovation Digitale de CentraleSupélec, co-dirigée par Renaud Monnet, Directeur du Digital Institute et des Systèmes d’information de CentraleSupélec et Robert Vesoul, CEO de ST Groupe.

Depuis plus d'un an, lors de 3 sessions, 47 étudiants de CentraleSupélec ont déjà réalisé 38 prototypes avec 25 entreprises partenaires dans le Paris Digital Lab. Un des projets IoT a été présenté au CES 2016 par les étudiants !

Enfin, 15 startups très innovantes ont accueilli les étudiants durant leur deuxième semestre à San Francisco, New-York, Boston, Londres, Lausanne et Hong Kong.

En une année de césure unique, les étudiants de la Digital Tech Year ont mené 4 projets intenses au contact des entreprises.

CentraleSupélec mise sur ses étudiants les plus talentueux en innovation digitale et double la capacité de son Paris Digital Lab.

1re mission

La 1ère mission de la Digital Tech Year : développer le potentiel d'innovation et l'esprit d'entreprise des meilleurs talents IT de CentraleSupélec.

Organisation : l'année est segmentée en 2 semestres.

Premier semestre :

les étudiants intègrent le Paris Digital Lab de CentraleSupélec pour réaliser des prototypes en mode agile et intensif, répondant à des besoins innovants d’entreprises. Le « Learning by doing » et le coaching par des experts tech et design sont deux éléments clés du succès de ce nouveau dispositif à l’image de ceux proposés par les plus prestigieuses universités américaines.
Ils bénéficient de l’éco-système de l’Innovation Factory sur le Campus Cluster Paris Innovation, Paris 13ème (partage avec des étudiants en design, web, management, conférences et rencontres, accès au Fab Lab...).

Dix partenaires (grands groupes et start-ups) ont dores et déjà décidé d’apporter des projets innovants au Paris Digital Lab.

Deuxième semestre :

les étudiants effectuent un stage intensif de 6 mois à l’étranger dans un grand groupe digital ou dans une start up, aux Etats-Unis, dans la Silicon Valley ou sur la côte Est entre New-York et Boston, ainsi que dans les autres hubs digitaux internationaux : Londres, Zurich, Israël…

Le profil des nouveaux étudiants sélectionnés pour rejoindre la Digital Tech Year :

  •     Extrêmement motivés par le digital, choisissant une immersion technique avancée
  •     Possédant déjà un bon ou très bon niveau technique de développement (selon les profils : web, mobile, réseaux,..)
  •     Ayant le niveau scientifique de la 2ème année de CentraleSupélec
  •     Déjà entrepreneur et innovateur au sein de différentes associations : VIA, Rezo,  Forum, Genius, Junior Entreprise.

2e mission

La Digital Tech Year doit répondre aux besoins d'Open Innovation digitale des entreprises leader dans leur domaine ou des start-up.

Les 25 partenaires qui ont déjà rejoint le Paris Digital Lab dont  AccorHotelsCanal+Chronopost et RandstadDays of Wonder et Withings proposent des projets digitaux variés.

  • Ils ont besoin de vérifier la viabilité d'un concept avant de lancer un développement industriel
  • Ils préfèrent montrer un prototype à leurs clients plutôt que de faire une étude de marché
  • Ils souhaitent vérifier la robustesse d'une nouvelle technologie émergente
  • Ils veulent intégrer le point de vue de la génération Y
  • Ils ont besoin d'un cadre de travail pour fluidifier la collaboration entre SI et Marketing/innovation
  • Ils ont un laboratoire interne qu’ils souhaitent ouvrir sur l'extérieur

Suivez nous sur Twitter : ParisDigitalLab

Contacts

Co-directeur de la Chaire “Innovation Digitale” de Centrale Paris et de Supélec Directeur Digital Institute
Monnet Renaud
 - renaud.monnet@centralesupélec.fr

Co-directeur de la Chaire “Innovation Digitale” de Centrale Paris et de Supélec. CEO ST Groupe.
Vesoul Robert
 - robert.vesoul@st-groupe.fr

Success stories

  • Jean-Baptiste Rudelle, cofondateur et CEO de Criteo. (Supélec 91). Voir la vidéo
  • Renaud Séguier, co-fondateur de Dynamixyz,  professeur CentraleSupélec. Voir la vidéo
  • Matthieu Hug, co-fondateur de RunMyProcess, acquis par Fujitsu en 2013. (Supelec 97) . Voir la vidéo
  • Anevia créée par Tristan Leteurtre, Centrale Paris 2003. Premier pas à la bourse de Paris. Voir la vidéo
  • Cédric Hutchings cofondateur et DG Withings, positionnée dans les applications de santé connectée (Promo 99). Voir la vidéo 
    Also at TEDxBrussels
  • Bernard Liautaud, créateur de Business Objects. (Promo 84). Voir la vidéo